Parlons Detailing

Qu’est-ce que le detailing extérieur ?

Le detailing est une technique dont l’objectif est de sublimer l’apparence d’un véhicule grâce à l’utilisation d’outils d’entretien professionnels.

Il se décline en deux différentes formes.

Il y a le detailing intérieur et le detailing extérieur.

Découvrez ce que c’est que le detailing extérieur.

Le detailing extérieur : définition

Le detailing extérieur est cette technique d’entretien professionnel qui s’occupe notamment de l’aspect extérieur d’un véhicule.

Cire de finition detailing

Il vise à redonner toute sa brillance et son esthétisme à la carrosserie et à tous les éléments extérieurs du véhicule.

Il se déroule en plusieurs phases.

Les étapes du detailing extérieur

Le detailing extérieur est réalisé en 6 étapes principales.

Le prélavage

Le prélavage permet d’éliminer l’ensemble des impuretés qui se retrouvent sur la carrosserie.

Prélavage detailing

Il participe au dégraissage de cette dernière.

Cela doit se faire sans contact avec la carrosserie pour éviter de créer des défauts supplémentaires.

Pour le faire, il faut se servir d’une lance.

Cet outil combine shampoing fort et mousse active. Son action sur la carrosserie la débarrasse de toutes saletés.

Le lavage

Cette étape est importante dans la restauration de l’esthétique du véhicule. C’est une phase au cours de laquelle la voiture est lavée efficacement à la main.

Lavage detailing

Il est nécessaire d’utiliser 3 seaux distincts pour réussir le lavage de la voiture. Les seaux doivent être munis de grilles dans leur fond. Cela favorise l’emprisonnement des contaminants au fond des seaux.

Des produits et équipements bien spécifiques sont utilisés lors de cette phase.

Les jantes aussi sont à laver.

Ils subissent un traitement spécial avec des brosses spécifiques.

Ces brosses sont fabriquées pour retirer toutes les particules ferreuses et non ferreuses.

Les types de brosses utilisés ne doivent, en aucun cas, être capables de rayer les jantes.

La décontamination

Deux types de décontaminations doivent se faire. Il y a d’abord une décontamination chimique qui se fait grâce à différents produits spécifiques. Ensuite, il faut passer à la décontamination mécanique.

Il existe plusieurs manières de faire la décontamination mécanique d’une voiture.

décontaminant ferreux pour jantes alu

L’une d’elles est l’utilisation de la barre d’argile (clay bar). Cette pâte, plus ou moins abrasive, est associée à un lubrifiant.

L’ensemble est ensuite appliqué à la surface de la carrosserie, le but étant d’obtenir une surface sans contaminant et totalement lisse.

Il est aussi possible d’utiliser un disque de décontamination.

Il peut être manuel ou à scratch, disposé sur une polisseuse orbitale.

Une autre option est d’utiliser un gant de décontamination.

Selon l’état de contamination du véhicule, vous pouvez opter pour un outil décontaminant ayant une grande, moyenne ou faible abrasivité.

Il faut noter que la barre d’argile est beaucoup plus avantageuse que les autres options sur le plan économique.

Néanmoins, il requiert plus de temps à l’ouvrage.

L’étape de décontamination peut se faire lors de la phase du lavage en usant du pad ou d’un gant.

De ce fait, le savon servira de lubrifiant.

Ce procédé possède tout autant d’avantages que d’inconvénients.

Le masquage

Selon que vous êtes expérimenté ou non, selon votre adresse et en fonction des outils utilisés, un masquage est requis. En effet, vous devez masquer les zones sensibles de la voiture. Cette phase précède l’étape de polissage.

bande de masquage detailing

Il est vivement recommandé de faire un masquage des joints, des calandres et de l’encadrement des vitres.

Vous devez masquer aussi toutes les parties en plastique qui risque de devenir blanc en entrant en contact avec la pâte à polir.

Il est également important de veiller à ce que la poussière ne s’incruste pas sous les joints des vitres lors du polissage.

Le polissage

C’est l’étape de suppression des imperfections.

Après cette phase, vous devez obtenir une automobile presque neuve.

Sa brillance doit être optimale et sa finition excellente.

Un éclairage de bonne qualité est nécessaire à cette étape.

Vous aurez aussi besoin de polisseuses spécifiques pour obtenir un bon résultat.

Polissage detailing

Vous pouvez utiliser, selon les besoins du véhicule et en fonction de votre expérience, des polisseuses rotatives, soit des polisseuses orbitales ou des nano polisseuses.

Certaines polisseuses sont même équipées de pads adaptés et compatibles. Des pâtes à polir sont aussi utiles à cette étape.

Nourrissage et protection

Ici, il faut appliquer un glaze à la carrosserie.

Il s’agit d’un lustreur acrylique qui n’est pas abrasif.

Son rôle est de nourrir le vernis.

Il participe ainsi à relever l’éclat de la peinture en apportant plus de brillance.

Cire detailing

À la fin de cette étape qui n’est autre que le lustrage, il faut protéger le véhicule contre de nouvelles contaminations extérieures.

Pour cela, il faut faire usage de cires naturelles, cires synthétiques ou cires hybrides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *